Août 2018

Vigneron

Les Gravettes 2016 « A y regarder de plus près, ce vin-là a tout du premier de la classe. A y goûter plus en détail, il remporte les félicitations de l’ensemble des fondus du pif, ces dénicheurs qui ne s’en laissent pas conter et savent reconnaître la vieille vigne en biodynamie derrière une étiquette poudrée de violet. Un, il naît au nord de Montpellier, sur les Terrasses du Larzac qui débagoulent du plateau rendu célèbre par les zadistes d’un autre temps, AOP désormais consacrée, à juste titre, par le gratin de la dégustation française. Deux, il est rouge, sudiste certes, mais qui sait fraîcheur garder grâce à son altitude. Trois, la vérité d’un fruit sur une finesse veloutée en bouche aux tanins qui sentent les épices et le cacao est à se damner. « 

Mai 2018

Le Point « Spécial vins d’été »

Fleur de Cinsault 2017  » Rosé groseille, pur cinsault, nez de fruits rouges, cerise, mûre, note de réglisse, croquant, du fruit, velouté, très gourmand. « 

Mai 2018

Cuisine et Vins de France

Les Gravettes 2016 « […] s’il ne fallait qu’une seule bouteille, le Clos de la Barthassade, notre coup de coeur en Languedoc, fera le pont entre l’entrée, le plat et le dessert.  […] Voilà un vin qui se juge à son bouquet très expressif où le fruit, les épices et les notes de menthol s’assemblent. Il possède cette profondeur de bouche qui s’ajuste parfaitement à la tendreté de la recette, sans la dominer, ni se laisser dominer par le sucre de l’abricot. Et comme, en plus, le rouge tire de son génial terroir une fraîcheur louable, on peut aussi le placer sur l’entrée et le siroter jusqu’en fin de repas. »

Septembre 2017

Terres de Vin

Billes de Grenache 2015 dans « Grenache Day : 10 coups de cœur de la rédaction ». « Une bombe de fruit, tout simplement. Le genre de bouteille que l’on ouvre pour son côté plein, riche, généreux, mûr à cœur, sanguin. Rarement une cuvée aura aussi bien porté son nom : on a l’impression de croquer dans des billes juteuses et salivantes, le tout porté par beaucoup de fraîcheur et une matière délicate. Du plaisir pur, qu’on devrait s’offrir carrément en magnum. A servir sur une viande rouge bien saignante, dans la plus grande simplicité. »

Septembre 2017

Guide Bettane + Desseauve 2018

Une étoile, […] Très beau style à encouragerLes Ouvrées 2015 (15/20), Billes de Grenache 2015 (14/20), Pur C 2015 (14.5/20).
Les Gravettes 2015 dans « Les Vins du Languedoc de l’année »« La plus aboutie des cuvées de 2015 à ce stade. Tanin fin, élevage discret, mûre mais sans excès, de bonne buvabilité. Assurément un vin de grand plaisir », noté 16/20.

Mai 2017

La Revue du Vin de France

Fleur de Cinsault 2016 dans « 20 délicieux vins rosés bio et biodynamiques ». « Un cinsault pur et léger avec une finale très croquante », noté 15/20.

Janvier 2017

La Revue du Vin de France

Prix de la Découverte de l’année 2017
« L’esprit bourguignon souffle sur le Larzac » (article signé Olivier Poussier)
Formés en Bourgogne, Hélène et Guillaume Baron se sont installés au cœur des Terrasses du Larzac, armés d’une belle ambition. Ils ont créé le domaine ex-nihilo  (la cave est à Aniane) et signent leur première vendange en 2014. Le Clos de La Barthassade est composé de 9,25 hectares cultivés en bio, répartis sur les villages de Jonquières et Monpeyroux pour les vignes rouges, et un demi-hectare de chenin sur Saint-Saturnin. Guillaume Baron, BTS viti-œno en poche et DTO passé à Dijon, a travaillé au domaine de la Pousse d’Or à Volnay, ainsi que chez Dominique Derain, vigneron nature et biodynamiste de Saint-Aubin, avant de passer au domaine de Trévallon. De son côté, Hélène a exercé chez Sylvain Pataille à Marsannay. Inspirés par leurs expériences professionnelles, Guillaume et Hélène élaborent des vins infusés et peu extraits qui répondent bien à la dynamique de fraîcheur des vins issus du terroir des Terrasses du Larzac. La cuvée Pur C évoque un pur cinsault à boire sans modération ; la cuvée H9, elle, est vinifiée et élevée en œufs.

Septembre/Octobre 2016

Cuisine et Vins de France

Coup de coeur  pour la cuvée H9 2015 : « Un modèle d’équilibre entre expression de fruit intense et finesse. Un vin qui caresse le palais pour le stimuler plutôt que l’endormir. Ce jeune domaine du Languedoc ne monte pas, il est déjà très haut! »

Septembre 2016

Guide Bettane + Desseauve 2017

Un cinsault pur et léger avec une finale très croquante.
Attribution d’une étoile, coup de coeur pour Les Ouvrées 2014 (15,5/20), Les Cargadous 2014 (14/20) : « Nouveau vigneron dont 2014 est la première apparition et qui nous semble prometteur. Le cuvée Les ouvrées 2014 a un très joli jus. Pris sur cuves, il faudra bien sûr que l’élevage soit à la hauteur de la matière. En ce cas, la bouche sera minérale, fraîche, élancée et racée. A confirmer donc. En blanc, les Cargadous étonnent par leurs amers empruntés au chenin qui compose pour l’essentiel la cuvée.

Mai 2016

La Revue du Vin de France

Billes de Grenache 2015 dans « Les 5 bouteilles à boire dès cet été ». « Parfum entêtant et subtil de grenade, de rose, d’épices, un pur grenache croquant, alerte, svelte et très gourmand, porté par une bonne proportion de vendange entière (60%) », noté 14,5-15/20.